Des blogueuses vivent l’expérience Tommee Tippee dans un loft de Manhattan

Par un jour ensoleillé de novembre, CASACOM a reçu certains journalistes et blogueuses montréalaises et torontoises à un lancement exclusif chez Luxe Laboratory, à New York. L’événement était organisé par notre client, Tommee Tippee. Pour ceux et celles qui ne connaissent pas Tommee Tippee, il s’agit de la marque de produits pour l’alimentation des bébés et des tout-petits numéro un en Grande-Bretagne et de l’une des plus importantes marques mondiales de produits et d’accessoires pour bébés. Ses produits sont réputés pour leur design intuitif. Ils sont de plus bien pensés, de qualité et favorisent le développement naturel à tous les âges et à toutes les étapes du développement, en plus de répondre à tous les besoins en matière d’alimentation. Au Canada, les produits Tommee Tippee sont vendus exclusivement chez Toys »R »Us.

Le lancement, qui s’est déroulé dans un loft de Manhattan, a donné l’occasion aux médias et influenceurs de toucher, sentir et expérimenter la gamme de produits stylisés Tommee Tippee. Notre hôtesse, Tracy Giovanoni, chef marketing Amérique du Nord pour Tommee Tippee, nous a accueillis et a fait visiter, de manière interactive, chaque pièce du loft afin de démontrer comment la marque s’intègre dans la vie des familles ayant des tout-petits. Par ailleurs, nous avons eu un avant-goût du très excitant livre d’histoire numérique The Day Baby Was Born, qui sera lancé au Canada le printemps prochain (demeurez à l’affût!). Selon toutes les personnes présentes, cette journée a été des plus agréables. Nous tenons à remercier Reeva Waksberg et Martine Venne d’avoir mené la stratégie médiatique et coordonné la logistique.

Loukia Zigoumis (@mrsloulou) partage son expertise sur les produits Tommee Tippee à l’émission Morning Live – Ottawa sur la chaîne CTV.

Pour vous joindre à la conversation avec d’autres mamans et papas Tommee Tippee, visitez nos pages Facebook, Twitter et YouTube. Adorée par les parents et les enfants, la marque Tommee Tippee a reçu de nombreux prix de reconnaissance en Grande-Bretagne. Elle a entre autres figuré dans les premières positions des prestigieux Mother & Baby Awards, une évaluation face-à-face de produits concurrents effectuée par les mères. La gamme de biberons pour bébés Closer to Nature de Tommee Tippee a été déclarée la meilleure en Grande-Bretagne, remportant le prix Gold en 2006-2007, en 2008-2009 et une fois de plus en 2009-2010. En 2009, Tommee Tippee a été la première et la seule marque de produits d’alimentation pour enfants à être choisie comme une Superbrands du Royaume-Uni dans le cadre d’un sondage national effectué auprès de consommateurs, positionnant la marque dans la même gamme que les Microsoft®, Coca-Cola®, Nike®, Lego® et Google® de ce monde.


Sur cette photo: Ali Martell, de Canadian Family, et Loukia Zigoumis (@mrsloulou), de yummymummyclub.ca, relèvent le « défi de la tasse antidégats » afin d’en savoir plus sur les tasses antigouttes et antifuite Tommee Tippee! (Si vous voulez essayer, faites-le-nous savoir!)

Un merci tout particulier à Loukia Zigoumis pour les superbes photos.

Première édition de Vues de l’intérieur : Portes ouvertes sur des projets de génie signées CASACOM

Le samedi 15 octobre dernier, notre client, l’Association des ingénieurs-conseils du Québec (AICQ), a présenté la première édition des portes ouvertes sur le génie québécois, où 17 projets novateurs ont pu être visités en compagnie d’ingénieurs, à Montréal, Québec, Trois-Rivières et Saguenay.

L’événement, proposé et coordonné par CASACOM a permis à plus de 5 000 curieux et passionnés de sciences et de génie de découvrir des projets d’envergure sous un nouvel angle. De plus, certains visiteurs ont eu l’occasion d’échanger avec le comédien et animateur Stéphane Bellavance, porte-parole de la journée.

Vues de l’intérieur a également permis d’en apprendre davantage sur la profession d’ingénieur-conseil et de saisir la richesse et la qualité du travail des firmes de génie-conseil au Québec. Les visiteurs ont pu, par exemple, mieux comprendre le fonctionnement du Centre Bell, de la Maison symphonique de Montréal et du Stade Saputo. Le bassin Brown à Québec, le Musée Boréalis à Trois-Rivières et le quai d’escale Agésilas-Lepage de La Baie ont également fait l’objet de visites. Pour chacun de ces projets, des ingénieurs-conseils étaient sur place afin de communiquer leur vision et d’expliquer les défis techniques qu’ils ont relevés.

Pour contribuer au succès de la journée, plusieurs éléments étaient essentiels. Une page Web contenant tous les détails de l’événement ainsi qu’une page Facebook ont été créés pour l’occasion. Des relations médias dans les quatre villes ainsi qu’une grande campagne de publicité (télévision, radio et cartes distribuées dans les écoles et les associations clées) ont également été mises en place. Des rencontres et des suivis avec l’ensemble des firmes de génie-conseil participantes ont aussi été coordonnées par CASACOM pour tous les détails entourant la logistique et la promotion de l’événement. Et sans oublier la grande générosité du porte-parole qui a aidé à faire connaître cette première édition!

En espérant vous y voir l’année prochaine pour une deuxième édition de Vues de l’intérieur, la journée Portes ouvertes sur des projets de génie!

 

Bienvenue à Carolyn Ray!

Carolyn RayLundi dernier, nous annoncions l’ouverture de notre bureau de Toronto et la nomination de Carolyn Ray au poste de directrice exécutive de ce bureau et vice-présidente. Aujourd’hui, j’aimerais vous parler un peu plus de Carolyn, une personne que nous avons le bonheur de côtoyer depuis deux mois.Carolyn complète merveilleusement bien notre équipe. Elle travaille depuis plus de 20 ans dans le domaine de la consultation en communications de haut niveau. Au cours de sa riche carrière, elle a touché à tout, autant le B2B que le B2C, autant les communications externes qu’internes.

Carolyn possède un bagage unique, ayant pratiqué à la fois les relations publiques, le marketing et la stratégie de marque. Depuis son passage chez Interbrand, une firme internationale spécialisée en branding, elle est devenue une ardente défenseure du pouvoir, de l’influence et de la valeur des marques. De plus, elle a une connaissance approfondie des rouages des communications internes et de leur importance dans la réussite des organisations; elle sait comment convaincre les dirigeants pour qu’ils mobilisent leurs employés dans un contexte de changement. Elle croit aussi au pouvoir du dialogue… et ce n’est pas pour rien que son compte Twitter soit @dialoguedivaray!

Au-delà de ses solides expériences et expertises, Carolyn cherche toujours à défier les conventions et à trouver l’élément d’information qui fera la différence. Elle est enthousiaste, sincèrement engagée à ne livrer que le meilleur pour ses clients et l’équipe. Et bien que nous, Montréalais, soyons reconnus pour notre joie de vivre, je peux vous dire que Carolyn ne donne pas sa place en cette matière. Son énergie débordante et son humour sont contagieux! Il faut dire qu’elle se tient en forme, car en plus de son travail et sa vie de famille, elle joue au soccer pour le club de Unionville, elle enseigne les relations publiques à l’Université Ryerson de Toronto et elle est impliquée sur le conseil d’administration des Grands Frères et Grandes Sœurs de Toronto, pour ne nommer que ces implications.

Bref, nous sommes vraiment heureux de l’accueillir dans notre équipe. Nous vous invitons à la connaître à votre tour. Et si vous êtes à Toronto, passez la voir. Elle a le don de toujours avoir une pâtisserie italienne à offrir!

Ouverture du bureau de CASACOM à Toronto: 10 ans de vision, de raisons d’être et de gratitude

À l’origine de toute entreprise, il y a une vision. Je me souviens, quand j’ai fondé CASACOM, toute seule, il y a aujourd’hui dix ans, je me voyais travailler avec une équipe. Je nous voyais construire une entreprise qui ferait une différence dans la vie de bien des gens.

Aujourd’hui, je peux dire que c’est ce que nous avons bâti, à notre manière. Parce que les motivations quotidiennes qui nous animent ici chez CASACOM vont au-delà de nous-mêmes et nous donnent l’énergie pour être à notre meilleur, tous les jours.

Chez CASACOM, nous sommes vraiment satisfaits…

… que lorsque nous aidons réellement nos clients à atteindre leurs objectifs d’affaires,

… que lorsque nos coéquipiers progressent et s’épanouissent professionnellement,

… que lorsque dans les organisations avec lesquelles nous travaillons, les communications sont perçues comme essentielles à la réussite d’affaires.

Au moment où nous annonçons l’ouverture de notre bureau à Toronto, je me sens extrêmement chanceuse et privilégiée.

Premièrement de pouvoir compter sur la confiance de si nombreux clients qui, au fil des années, nous ont confiés et continuent de nous confier ce qu’ils ont de plus précieux. Merci!

Aussi, je me sens privilégiée de travailler avec des gens aussi extraordinaires que ceux qui forment l’équipe de CASACOM, des gens intelligents, pertinents, et je les remercie du fond du cœur pour leur engagement et leur passion pour nos clients.

Enfin, j’aimerais souligner à quel point je suis chanceuse d’avoir trouvé une personne de grande qualité pour diriger le bureau de Toronto, Carolyn Ray. Carolyn possède plus de 20 ans d’expérience en stratégie de marque, en communications d’entreprise et en communications marketing. Avec elle, nous pourrons continuer à croître dans le respect de notre culture basée sur l’excellence et l’humanité.

Sans toutes ces personnes, nos familles et amis, cette communauté qui nous entoure, rien de tout cela ne serait possible. Au moment où nous célébrons les 10 ans de CASACOM et notre ouverture à Toronto, je veux dire merci à tous ceux et celles qui nous aident et qui nous inspirent. Nous sommes repartis pour 10 autres belles années!

10 changements en 10 ans

Cette chronique coïncide avec le 10e anniversaire de CASACOM, notre maison de communications et de relations publiques. Difficile de ne pas penser à la révolution communicationnelle dont nous avons été parfois témoins, parfois acteurs. Voici 10 changements qui se sont produits dans notre domaine au cours de la dernière décennie.

1. L’ascension. Les communications ont toujours été importantes au succès des organisations, mais au cours des dernières années, elles sont devenues incontournables pour tout leader performant. Dans ce contexte, en plus de désigner des experts pour assurer cette responsabilité, les hauts dirigeants doivent désormais eux-mêmes exceller en la matière pour atteindre leurs objectifs d’affaires. C’est assurément une des compétences les plus utiles pour gravir les échelons d’une entreprise.

2. La valorisation. Nous avons fait des pas de géants sur le plan de la reconnaissance de la valeur des communications. Bien que le ROI (rendement de l’investissement) soit toujours un concept à la mode, les gestionnaires sont de plus en plus nombreux à admettre d’emblée le pouvoir des communications sur le succès ou l’échec d’un projet. Comme ils en connaissent pertinemment le rôle critique, les plus sérieux ne lésinent pas sur les moyens.

3. L’intégration. Impossible de penser uniquement RP. Comment peut-on encore aujourd’hui se limiter à une seule discipline? Quand un client nous présente un problème, tous les moyens de communication doivent être envisagés, voire utilisés pour le régler.

4. La collaboration. Dans un contexte d’intégration, il faut faire équipe avec des experts d’autres disciplines. Le « ménage à trois » pub-RP-Web, incluant médias sociaux bien sûr, est dorénavant essentiel à la réussite des projets. Gros égos s’abstenir!

5. La multiplication… des médias. Le nombre de réseaux de télé, de webtélés, webzines, de blogues, de radios, de journaux et de magazines a explosé. On prédisait la fin des médias traditionnels ; ils sont encore là, bien vivants et pour la plupart pertinents. Ils doivent toutefois cohabiter avec de nouvelles plateformes de diffusion souvent ingénieuses. Le journalisme traditionnel a dû s’adapter.

6. La prolifération… des publics cibles. De nos jours, tout le monde a le potentiel d’être un influenceur ou un diffuseur de nouvelles. Tout le monde peut s’improviser journaliste, chroniqueur ou porte-parole. Le rôle des RP est donc d’informer et d’engager tout le monde, consommateurs, clients, employés, blogueurs et experts confondus. Les stratégies et tactiques se sont en conséquence multipliées.

7. La conversation. Exit les communiqués et les discours unilatéraux que nous écrivions en début de carrière! Il est résolu ce temps où nous croyions qu’une belle plume suffisait pour que nos messages soient bien reçus par « nos récepteurs ». Aujourd’hui, pour être compris, il faut démontrer sa pertinence, converser et engager. La transparence et l’authenticité sont les meilleurs alliés lorsque vient le temps de converser.

8. L’édition. Les éditeurs, ce ne sont plus les autres : c’est nous! Les organisations doivent devenir des producteurs de contenus Web et de médias sociaux s’ils veulent communiquer et engager leurs publics. Établir des calendriers éditoriaux, s’improviser rédacteur en chef, jongler avec les dates de tombée : voilà de nouvelles réalités avec lesquelles nous devons maintenant composer.

9. La miniaturisation. Alors que nous avions l’habitude des longs textes, il faut maintenant réduire le contenu ou le transformer en vidéo ou audio pour lui permettre de bien s’adapter aux différents médias, notamment les téléphones portables. La rédaction a vraiment connu sa part de révolution… Et là, je n’aborde même pas les différents styles rédactionnels à privilégier, par exemple pour maximiser le référencement Internet.

10. L’accélération. Quand RDI a vu le jour en 1995, on pensait que les nouvelles allaient être diffusées à la vitesse grand V. On n’avait évidemment encore rien vu. Ajoutez à l’accélération la profusion de l’information, et suivre la cadence devient tout à coup étourdissant. Les communicateurs n’ont donc plus le choix : ils doivent se doter de systèmes de monitorage en continu… et être en excellente forme!

Quelle décennie! Je me demande si la suivante sera aussi enlevante. Qu’en pensez-vous?

Disponible aussi sur Infopresse.com