Au Centre Eaton de Montréal, dévoilement public de FRAGILE, une œuvre monumentale signée Roadsworth

Saviez-vous que 26 millions de visiteurs circulent annuellement dans le Centre Eaton de Montréal? Son achalandage en fait d’ailleurs un lieu incomparable pour diffuser des œuvres, présenter des projets participatifs et être le relais de messages porteurs.

La semaine dernière, en présence de nombreux médias et curieux, notre collègue Jean-Benoît a accompagné l’artiste montréalais Roadsworth lors du dévoilement public de son œuvre FRAGILE, une immense installation éphémère déployée sur cinq étages du Centre Eaton de Montréal et faite à 100 % de matériaux recyclés.

Réalisée en collaboration avec Brian Armstrong, FRAGILE représente un écosystème composée, entre autres, de 20 000 bouteilles en plastique, de 500 cannettes d’aluminium, de papier à bulles d’air, de milliers de cintres, de godets en papier et de centaines de mètres carrés de carton. Tous ces matériaux recyclés, accumulés par les artistes pendant huit mois, proviennent des commerçants et des visiteurs du Centre Eaton.

Pour Roadsworth, l’œuvre FRAGILE est un témoignage artistique « qui ne cherche pas à recréer la nature, mais plutôt à la calquer : la beauté de cette mise en scène tient non pas à sa reproduction parfaite du monde naturel, mais à l’échec de cette reproduction.

Les composantes de l’installation ainsi assemblées ne sont que l’imitation maladroite des éléments originaux, un rappel douloureux de leur fragilité et du retour impossible à leur état initial. »

Le centre Eaton de Montréal a été transformé en écosystème, et en lieu de diffusion artistique, à l’aide des sous-produits de ses opérations quotidiennes.

Pour un aperçu de l’œuvre : http://www.youtube.com/watch?v=WQWkDoTa2S0

FRAGILE logera au Centre Eaton jusqu’au 30 octobre 2011.

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *