CASACOM: Nos meilleures histoires de communication de la semaine

Il ne reste que quelques semaines à l’été et nous savons que vous voulez en profiter au maximum. Votre temps est précieux et vous n’avez pas toujours le temps de lire autant que vous l’auriez souhaité. C’est la raison pour laquelle, nous vous dressons, une fois de plus cette semaine, une liste des trois meilleures histoires de communication.

Santé :

Récemment, le gouvernement fédéral a recommandé une limite quotidienne quant à la quantité de sucre que les Canadiens devraient consommer. Ces nouvelles règles exigent pour les fabricants de produits alimentaires qu’ils indiquent plus clairement sur ​​les étiquettes nutritionnelles, la quantité de sucre ajoutée à leurs produits.

Cette initiative survient alors que le taux d’obésité au pays est en croissance, que les pressions exercées, notamment par la communauté médicale ainsi que par de nombreux organismes reliés aux saines habitudes de vie, se font vives sur Santé Canada afin que l’organisme exigent des fabricants alimentaires plus de transparence. Chez nos voisins américains, la US Food and Drug Administration exige déjà que les étiquettes d’aliments emballés comprennent le niveau de sucre ajouté et un bulletin précis du nombre de calories dans chacune des portions.

Pour en apprendre davantage : Ottawa seeks overhaul of how food labels measure sugar intake (globeandmail.com)

Communications et marketing:

C’est à New York, jeudi dernier, que les gagnants du concours Sport Clio ont été dévoilés. Un joueur québécois a su se distinguer. Sid Lee a en effet remporté trois prestigieux prix. L’agence a décroché deux trophées d’argent – un dans la catégorie Partnerships, sponsorships and Endorsement pour Ice World de Sport Chek/Adidas, et un autre dans la catégorie PR pour It’s a Bloody Big Deal des Toronto FC. Le troisième prix, récompense de bronze, lui a été remis dans la catégorie Film pour son clip We The North des Raptors de Toronto.

Pour voir le clip We the North et découvrir les autres gagnants de cette compétition : Sid Lee brille à la première édition du Concours Clio Sport (infopresse.com)

Médias sociaux:

La plate-forme sociale Facebook a mené une étude psychologique sur plus de 689 003 ses utilisateurs. Cette expérience consistait à manipuler leur fil d’actualité en sélectionnant les messages de leurs amis Facebook en fonction des émotions exprimées. Les résultats de cet exercice ont été publiés dans un article intitulé Experimental Evidence Of Massive-Scale Emotional Contagion Through Social Networks publié dans le journal Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America.

Les conclusions sont franchement intéressantes. Lorsque que l’équipe de recherche interférait sur le fil d’actualité des utilisateurs en réduisant les expressions positives affichées par d’autres, ces derniers produisaient moins de messages positifs et plus de messages négatifs. Dans le cas contraire, c’est l’inverse qui se produisait.

La question soulevée par les adeptes de Facebook était de savoir si ce geste audacieux entamé par Facebook respectait les standards éthiques. Des recherches similaires avaient également été lancées et menées par la plate-forme dans le passé.

Pour en savoir plus à ce sujet : Facebook Manipulated User News Feeds To Create Emotional Responses (forbes.com)

Citation de la semaine:

« Seulement ceux qui prendront le risque d’aller trop loin découvriront jusqu’où on peut aller » – T.S. Elliot

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>