CASACOM: Nos meilleures histoires de communication de la semaine

La semaine a été plutôt active dans le domaine des communications et des relations publiques. Avez-vous eu le temps de voir ce qu’il s’est passé? Sans plus tarder, voici notre choix des trois meilleures histoires de la semaine :

Design :

Cette semaine, l’industrie du design québécois perdait l’une de ses figures mythiques : Frédéric Metz. Homme de génie, à l’esprit vif et créatif, Frédéric Metz était un pédagogue dans l’âme, un communicateur hors pair et un passionné du beau et de l’esthétisme. Il a d’ailleurs longtemps jumelé tous ces talents pour le pur bonheur de toutes celles et de tous ceux qui l’ont entendu, vu et écouté.

Originaire de la Suisse, il est arrivé à Montréal en 1967 et a joint l’Université du Québec à Montréal (UQAM) en 1977. Il est le grand responsable de l’apparition de l’accent grave sur le logo de l’UQAM ! Il y a dirigé le programme de design graphique à trois reprises, en plus d’être directeur du Centre de Design à la fin des années 80 et au début des années 90. Il avait pris sa retraite en 2009, après avoir consacré 32 années de sa vie à l’enseignement.

Pour en apprendre davantage sur ce grand homme : Frédéric Metz: l’industrie lui rend hommage (infopresse.com)

Médias numériques :

Les entreprises le savent bien, l’usage d’un langage approprié, simple et authentique sur les médias sociaux est de mise. Mais, savent-elles ce qui arrive aux entreprises qui n’utilisent pas la bonne langue pour s’adresser à ses adeptes ?

Les consommateurs du Québec comptent pour environ un quart de la population canadienne, alors qu’ils sont plus de trois quarts à parler uniquement le français à la maison. D’après Eric Blais, président de Headspace Marketing, «  les consommateurs du Québec récompensent les marques qui font un effort distinct et visible dans l’adaptation de leur histoire pour le marché québécois ». Aussi, selon une récente étude de eMarketer, Focus on French Canada: Using Digital Channels for Marketing in Québec (8 août 2014), « le Québec francophone est beaucoup trop gros pour que les marques nationales et internationales en quête de pertinence l’ignorent ».

Et vous, qu’en pensez-vous?

Pour en savoir plus : Marketing: le fait québécois une fois de plus mis de l’avant (infopresse.com)

Facebook :

Si (presque) tout le monde utilise Facebook aujourd’hui et que la plupart des grandes marques trouvent important d’y être active, croyez-vous qu’elles se servent de cette plateforme comme outil de service à la clientèle? La réponse se trouve dans un article éclairant publié cette semaine sur le site Marketing Profs. Il montre que bien que 67 % des questions posées sur les pages Facebook des grandes marques trouvent réponse, 87 % des pages de ces marques ne permettent pas aux utilisateurs de laisser des commentaires ou des questions.

Pour prendre connaissance de la suite de l’article : Customer Service via Facebook: Benchmarks and Trends (marketingprofs.com)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *