CASACOM : Nos meilleures histoires de communication de la semaine

Le premier week-end de l’automne s’annonce de toute beauté, alors avant d’en profiter pleinement, nous vous proposons les articles de communications qui ont retenu notre attention cette semaine.

Industrie alimentaire :

Désirez plus : c’est la nouvelle signature de la marque de Loblaw (Le Choix du Président), qui en a profité pour lancer sa nouvelle campagne publicitaire et son nouveau site internet. Le positionnement de la marque est mis en évidence avec le lancement de nouvelles publicités télés ainsi qu’une refonte de leur stratégie web et médias sociaux.

Désormais, le site web de l’entreprise est beaucoup plus interactif, avec sa propre communauté en ligne et un nouvel outil de surveillance régionalisé des tendances culinaires élaboré dans le cadre d’une nouvelle initiative avec Google Canada, l’Indice du goût.

« Le Choix du président est à l’avant-garde des goûts et des tendances culinaires des gens d’ici depuis trois décennies. Notre rôle de fabricant de produits alimentaires et de détaillant n’a jamais revêtu autant d’importance dans notre histoire. La modernisation de notre marque sera synonyme de plus d’innovations et d’une plus grande conscientisation en ce qui a trait à l’approvisionnement de nos produits et la nature de nos ingrédients. En plus, elle nous permettra d’échanger davantage avec les Canadiens qui partagent notre curiosité et notre passion.» a mentionné Galen G. Weston, président et président du conseil des Compagnies Loblaw.

Une publicité de 60 secondes a d’ailleurs été lancée sur l’histoire de l’exploration alimentaire; sur la première récolte de miel, le premier grain de maïs éclaté, entre autres. Une seconde pub mettra en évidence la palette naturelle des aliments et l’élimination de colorants et d’arômes artificiels dans les produits de la compagnie.

Pour en savoir plus : Nouveau positionnement et nouvelle campagne nationale pour Le Choix du président (infopresse.com)

Journalisme :

Un accord de partenariat entre l’Université Laval et l’Agence France-Presse (AFP) a été signé vendredi dernier afin d’offrir aux étudiants en journalisme une expérience pratique exceptionnelle. Cet accord vient renforcer le lien entre le département d’information et de communications de l’établissement postsecondaire et l’AFP.

Les étudiants en fin d’études de journalisme international de l’Université Laval auront l’opportunité d’entreprendre maintenant des stages dans les bureaux du réseau mondial de l’AFP, où ils pourront mettre en pratique les compétences indispensables du métier.

« Cette entente offrira aux étudiants de 2e cycle en journalisme de vivre une expérience de travail concrète au sein d’une des agences de presse les plus renommées au monde » a affirmé Denis Brière, recteur de l’établissement universitaire de la Capitale-Nationale.

Pour plus de renseignements : Journalisme: partenariat entre l’AFP et l’Université Laval (lapresse.ca)

CRTC:

L’Association canadienne des annonceurs (ACA) a présenté ses demandes lors des audiences destinées à tracer le portrait actuel de la radiodiffusion au Canada.

Les recommandations de l’association portaient sur quatre grands thèmes. En ce qui a trait à la télévision à la carte, l’ACA a demandé de faire preuve de prudence: «Une telle formule entraînerait la disparition probable de plusieurs stations, notamment celles visant des auditoires spécialisés et (ou) des téléspectateurs occasionnels. Un tel phénomène aurait un impact négatif sur les annonceurs, qui cherchent justement à s’adresser à de tels groupes».

Quant à la substitution simultanée des publicités, l’ACA désire la maintenir, tout en éliminant les restrictions sur l’accès à certaines pauses publicitaires. Enfin, l’association  soutient l’installation d’audimètres à domicile. Ce supplément permettrait de fournir aux annonceurs des données plus précises qui les aideraient dans leurs négociations et permettraient des achats télévisés plus ciblés.

Les audiences, qui se sont déroulées du 8 au 19 septembre dernier ont donné la parole aux différents acteurs de radiodiffusion. Le CRTC se doit maintenant d’analyser les témoignages et les opinions recueillies dans le but de rendre une décision au début de 2015.

Pour en savoir plus : Audiences «Parlons télé» du CRTC: l’ACA conseille la prudence (Infopresse.com)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *