Le « Camp d’entraînement » du Canadian Council of Public Relations Firms (CCPRF) pour apprendre les rouages du métier

Le 1er mars, j’ai eu la chance d’assister à la troisième édition annuelle du « Camp d’entraînement » des firmes de relations publiques du Canadian Council of Public Relations Firms (CCPRF).  L’événement d’une journée comportait des ateliers intéressants sur une panoplie de sujets destinés aux jeunes professionnels des relations publiques.

Voici les principaux points à retenir des ateliers auxquels j’ai pris part:

  • La valeur stratégique des relations publiques : l’élément clé est d’investir dans les relations internes.  Les employés doivent connaître leur produit et leur entreprise et y croire, qu’ils soient comptables, chauffeurs ou qu’ils travaillent en relations publiques.  Les relations internes gagnent à être simples.  En d’autres mots, votre message devrait être compris par votre propre mère.
  • L’importance d’établir des relations positives avec les clients et d’être francs! Il faut toujours parler argent au début d’une relation et éliminer toutes possibilités de confusion en établissant les termes de l’entente. Si vous faites une erreur, vous ne devez pas trouver de prétextes.  Soyez honnêtes et soyez prêts à tirer les leçons des erreurs passées. Concentrez-vous sur la façon de résoudre les problèmes à l’avenir.
  • Bâtir votre marque personnelle par l’entremise des médias sociaux : les membres du panel ont discuté des renseignements personnels qu’ils révélaient par l’entremise de leurs comptes de médias sociaux.  Cela m’a fait réfléchir sur la façon dont j’utilise mon compte Twitter et je me suis demandé si je devais être plus personnelle puisque j’ai tendance à mettre beaucoup l’accent sur des sujets d’ordre professionnel.
  • Le conférencier du déjeuner-causerie, Jeremy Gutsche, a souligné l’importance de vendre une expérience, et non seulement un produit, et de bien  connecter avec notre auditoire.  L’exemple qui m’a le plus frappée est celui de la campagne « Keep America Beautiful» visant à arrêter l’habitude des gens de jeter leurs déchets par terre dans des endroits publics. Cette campagne présentait Iron Eyes Cody, un acteur italien, qui pleurait tout en demandant à l’auditoire d’arrêter de jeter des déchets par terre. Cette stratégie a échoué puisque ceux qui jettent le plus de déchets par terre, de jeunes adolescents, ne se sentaient pas concernés. Lorsque la campagne plus agressive « Don’t Mess With Texas » a fait ses débuts, elle a eu un tel succès qu’elle a réduit le pourcentage de déchets de 72%. Cela démontre l’importance de bien cibler le public d’une campagne afin qu’elle soit efficace.
  • Le panel de blogueurs comprenait quatre blogueurs de renommée canadienne et était d’une grande pertinence. Les relations avec les blogueurs sont essentielles en relations publiques et ce panel nous a donné des conseils pour améliorer nos relations.  Comme l’a dit Lena Almeida (@Listen2Lena), les blogueurs ne sont pas à la recherche d’une relation d’un soir. Ils veulent développer une relation à long terme avec les entreprises et/ou les marques. Il s’avère aussi essentiel de lire leurs textes et de comprendre ce qui les attire et ce qui intéresse leurs lecteurs afin d’adapter vos pitchs.
  • L’allocution de l’après-midi présentée par l’experte en relations, Dr Karyn, a mis l’accent sur la façon de réussir dans nos milieux de travail multigénérationnels. Je n’avais jamais pensé au fait que différentes générations peuvent tenir pour acquis différentes normes en milieu de travail. Ce que je retiens : de m’assurer de bien comprendre les différences au travail avant de ressentir de la frustration.  Il faut se souvenir que la « bonne » façon de procéder dépend des valeurs et de l’éducation de notre génération (pour en savoir plus sur le sujet, consultez le billet de Carolyn Ray : Mieux travailler dans un contexte multigénérationnel).

En somme, ce fut une excellente journée et je suis très fière que CASACOM ait fait partie du comité organisateur pour l’évènement. J’attends déjà avec impatience l’évènement de l’année prochaine!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *