Le réseautage au féminin : pourquoi pas un girls’ club!

L’ampleur de notre carrière équivaut très souvent à l’ampleur de notre réseau de contacts. C’est là une des idées que j’ai lancées la semaine dernière devant une centaine de leaders féminins réunies lors du colloque Femmes en Mouvement, une initiative de Desjardins et de Deloitte. En voici d’autres :

  • Après l’expertise et le travail, la capacité de bâtir des relations est le troisième prérequis au succès professionnel; et plus on gravit les échelons, plus c’est crucial. Le réseautage n’est pas optionnel.
  • Les femmes réseautent moins que les hommes pour trois raisons :
    • Les femmes recherchent d’abord des relations profondes avec un nombre limité de personnes. Les hommes ont de vastes réseaux remplis d’amitiés plus superficielles.
    • Aussi, les femmes ne veulent pas imposer à leurs amies le poids de l’entraide professionnelle. Elles ne veulent pas les « déranger ».
    • Parce que les femmes ont généralement plus de responsabilités familiales, elles rentrent vite à la maison et consacrent moins de temps au réseautage
  • Or, les femmes sont des relationnelles nées; leur grande sensibilité devrait les aider à tisser la toile dont elles ont besoin pour bâtir leur carrière.
  • Le réseautage est aussi très utile pour créer, apprendre, se dépasser, sauver du temps, etc. Il faut en faire un mode de vie intégré à sa vie. De plus, on ne peut pas se bâtir un réseau quand on en a besoin. Il faut l’avoir avant.
  • Un réseau devrait être à la fois profond (constitué d’alliés) et étendu (constitué de connaissances).
  • Trois degrés de séparation sont l’idéal pour préserver le lien de confiance. Et trois degrés permettent d’accéder à des dizaines milliers de connexions de confiance. Quel potentiel!
  • Évidemment, les médias sociaux sont fort utiles dans l’équation. Ils permettent notamment d’avoir un carnet d’adresses qui se met à jour automatiquement, d’échanger facilement avec des personnes importantes pour soi et de faire valoir une expertise et ainsi augmenter sa notoriété et sa crédibilité.
  • De plus, j’ai abordé la question des réseaux de femmes, dont le WPO (Women Presidents Organization) dans lequel je suis impliquée. Il y a également le Réseau des femmes d’affaires, Premières en affaires, WXN, etc., et tous les autres clubs formels et informels, dont les groupes d’entraide, de mentorat, les clubs de lecture, etc. Les femmes ne devraient pas se priver de ces groupes qui permettent d’échanger avec des personnes qui ont des enjeux similaires. Par ailleurs, nous avons toutes besoin du soutien des autres femmes (et hommes) pour continuer de prendre nos places dans le milieu des affaires.

Enfin, j’ai demandé aux femmes de réfléchir deux fois plutôt qu’une avant de décider de manger à leur poste de travail. Il faut maximiser chaque moment pour bâtir des relations qui, on ne le sait jamais, peuvent faire toute la différence dans une vie.

10 trucs pour bien réseauter

En terminant, voici quelques trucs:

  1. Faire du réseautage une priorité: il faut d’abord changer son point de vue sur la chose, le considérer comme essentiel à son succès.
  2. Penser aux autres avant de penser à soi, penser à contribuer avant de bénéficier.
  3. Sortir de son milieu: aller chercher des contacts externes qui détiennent des informations différentes.
  4. Ne pas oublier son lieu de travail: il faut aussi réseauter à l’intérieur de son entreprise.
  5. Rencontrer face à face: rien de mieux que le contact humain pour connecter.
  6. Se souvenir des noms: il n’y a rien de plus doux aux oreilles des gens que leur propre nom!
  7. Questionner, créer une connexion: en étant bien préparé, les bonnes questions viendront et évidemment, il faudra bien écouter les réponses.
  8. Offrir son aide: elle part pour Paris? Pourquoi ne pas lui envoyer ses meilleures adresses?
  9. Faire un suivi, prendre le temps de remercier, féliciter. Garder contact.
  10. Être patiente, oui car le réseautage prend du temps.

Et vous, qu’ajouteriez-vous à cette liste?


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *