fbpx

Évitez de rejoindre le «cimetière de contenus»

Créer du contenu inspirant, différent et authentique pour les médias sociaux peut devenir une mission impossible si l’on ne se pose pas les questions pertinentes dès l’idéation. Il faut, certes, produire du matériel de qualité, mais on doit également s’assurer que le bon contenu sera vu au bon moment par les bonnes personnes. Voici trois conseils à considérer en amont de la création de contenu écrit, visuel ou vidéo.

Impliquer vos gestionnaires de communauté ou vos agences de communication dans votre processus de création  

On le sait, l’univers numérique est en perpétuelle évolution, les plateformes sociales sont fréquemment – pour ne pas dire quotidiennement – mises à jour. Prenons l’exemple de LinkedIn:

  • Il y a 8 mois, il était impossible de téléverser une vidéo native sur les pages d’entreprises
  • Il y a 6 mois, les objectifs de vue de vidéos n’existaient pas
  • Il y a 1 mois, on ne pouvait pas publier de campagne de type « carrousel »

C’est pourquoi il est important d’impliquer des spécialistes dans le processus de création, et ce dès le départ: ils seront à même de départager les bonnes des mauvaises pratiques. Par exemple, contrairement à ce que d’autres plateformes permettent, on ne peut promouvoir plusieurs liens dans une publication LinkedIn. Également, il n’est pas recommandé d’intégrer plus de 20 % de texte sur une image destinée à Facebook. Et finalement, Instagram ne diffuse pas de vidéos de plus de 60 sec. Autant de subtilités qu’il vous faut connaître avant de vous lancer dans le développement de contenus.

Définir un objectif

Comme toutes les actions de communication, votre contenu doit servir un objectif qui s’arrime avec votre stratégie d’affaires. Vous devez par ailleurs maintenir une consistance dans vos messages, peu importe la plateforme.

Voici quelques exemples de questions qui aident à cerner le but de vos contenus :

  • Est-ce que l’on comprend mon message avec ce visuel ou cette vidéo ?
  • Quelle action les utilisateurs doivent-ils faire après avoir vu le contenu ?
  • Si je veux faire croître les ventes, une campagne de notoriété va-t-elle m’aider ?
  • Si je souhaite augmenter le nombre d’abonnés, un concours est-il la meilleure solution ?

 

Développer une stratégie de diffusion

Une statistique revient souvent dans les billets de blogue : Facebook ne montre votre contenu qu’à 2 % de vos abonnés. En partant de ce principe, comment faire pour que votre contenu soit vu ? Il faut tout simplement payer.

En effet, bien que la portée organique ait considérablement baissé dans les dernières années, une chose est sûre, lorsqu’il y a achat média, il y a des vues. À partir du moment où vous accordez un budget pour de la création de contenu, il faut accepter d’en allouer pour de la commandite.

Le contenu représente une mine d’or pour votre référencement, votre notoriété et le cas échéant, vos ventes. Mais pour l’optimiser, il faut accepter de le promouvoir auprès des personnes intéressées.

En résumé, lors de l’idéation du contenu, pensez à votre objectif, à votre public cible, aux meilleures plateformes pour le rejoindre, à votre message et au budget nécessaire pour le promouvoir. Vous pourrez ensuite passer à l’étape de la création, avec une ligne directrice claire, ce qui augmentera les chances de réussite de votre campagne.

Rappelez-vous finalement que sans une planification et une promotion adéquates, vos vidéos, infographies et visuels risquent fort de rejoindre le « cimetière » déjà bien rempli de contenus qui n’atteignent pas leurs publics. Et ça, on ne voudrait pas que ça vous arrive!

Stacey Cavery À propos de l'auteur
scavery@casacom.ca
Pas de commentaires

Laisser un comentaire: