Quand les rêves deviennent réalité : Réflexions d’une voyageuse

Je suis récemment rentrée d’une aventure de 3 mois en Amérique du Sud. D’aussi loin que je me souvienne, me rendre au sud de l’équateur était un rêve cher à mes yeux. Au Pérou et en Bolivie, j’ai eu la chance d’admirer des sites époustouflants, de me lier d’amitié avec des gens de partout à travers le monde et de vivre de folles aventures. Au Brésil, j’ai découvert un pays chaleureux et une population accueillante. Après toutes les péripéties, les rencontres et les moments saillants, je partage avec vous cinq leçons que je retiens de mon voyage :

  • Trek du chemin de l’Inca au Pérou : Le trek du chemin de l’Inca est définitivement l’une des expériences les plus exigeantes que j’ai vécue, autant sur le plan physique que psychologique. Jai repoussé mes limites plus loin que jamais auparavant. Malgré la sueur et l’épuisement, le sentiment d’accomplissement était incomparable. Vous ne saurez jamais de quoi vous êtes capable si vous ne vous mettez pas au défi. Il faut toujours croire et avoir confiance en nos capacités. Allez-y !
  • Parapente à Rio : Existe-t-il une meilleure façon de découvrir Rio de Janeiro que de se jeter du point le plus élevé de la ville en parapente ? J’en doute ! Pour moi, cette expérience est à l’image des situations auxquelles nous faisons face quotidiennement. Les journées filent à toute vitesse et l’avenir est plus qu’incertain. Assurez-vous d’écouter votre cœur, peu importe le défi que ça représente et le temps dont vous disposez. Courez et sautez de la falaise ; une fois que vous aurez fait le grand saut, la récompense en vaudra la peine. Accueillez celle-ci avec un grand sourire.
  • Assister à un match de la Coupe du Monde : L’idée derrière ce voyage provient de mon désir de voir un match de la Coupe du Monde dans un pays où le football est une véritable religion. D’autant plus, vivre l’excitation et la frénésie autour d’une joute de soccer était pour moi un rêve d’enfance devenu réalité. Il a fallu de nombreuses années, beaucoup d’organisation et une pincée de folie, mais je l’ai vécu et j’en garde encore des frissons. Ne parlez pas seulement, agissez.
  • Danser toute la nuit au Brésil : J’ai grandi dans la danse et j’ai participé à des compétitions pendant plusieurs années. Toutefois, au cours des dernières années, j’ai négligé cette activité à cause de mon horaire chargé. Quand vous aimez vraiment quelque chose, n’abandonnez jamais. Trouvez un moyen pour que ça fonctionne. Je suis tellement reconnaissante d’avoir eu le temps de renouer avec ma plus grande passion et je trouve maintenant de nouvelles façons de l’apprécier à la maison. Dansez !
  • Essayer de nouveaux plats : Tout au long de notre voyage, nous avons essayé toutes sortes de mets traditionnels, incluant les anticuchos (cœurs de vache), qui se sont avérés tout à fait délicieux. Sortir de sa zone de confort nous amène parfois à faire de très belles découvertes. N’hésitez pas !

Quitter son quotidien pendant près de 3 mois nous en apprend beaucoup sur nous- même et notre mode de vie. Je retiens de mon voyage l’idée du changement. Tout au long de votre vie, vous serez appelé à changer : votre entourage, votre domicile, votre emploi, etc. Ne craignez pas le changement et acceptez les nouveaux défis qui s’offrent à vous. Je crois que le voyage est sans doute la meilleure forme d’enseignement qui soit. C’est aussi l’occasion de vivre le changement en étant constamment dépaysé.

Tournez chaque expérience en votre faveur. Avant de voyager, je vous invite à prendre le temps de répondre aux questions suivantes. Elles m’ont constamment guidé à travers mes réflexions et m’ont permis de tirer le maximum de mes rencontres :

– Faites-vous le vœu d’accueillir ce voyage avec un esprit ouvert?

– Vous immergerez-vous dans la culture de votre terre d’accueil?

– Repousserez-vous vos limites?

– Allez-vous laisser le champ libre à vos réflexions et vos méditations?

J’espère que les réponses aux questions qui précèdent seront affirmatives. Soyez prêt à prendre le recul nécessaire et à en apprendre davantage sur vous-même. Comme l’a dit Clifton Fadiman : « Lorsque vous voyagez, souvenez-vous qu’un pays étranger n’est pas conçu pour votre confort. Il a été conçu pour le confort de ses propres habitants »

Ne vous complaisez pas dans la familiarité. Profitez du nouveau. Cherchez l’aventure. Surmontez les défis. Surpassez-vous. Perdez-vous. Retrouvez-vous. Ouvrez vos sens. Et souriez toujours, car c’est universel.


Kara2Kara4 Kara1Kara3

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *