IMMERSION DANS LE MONDE DE L’INFLUENCE : ENTRETIEN AVEC PETITE & BOLD

Le marketing d’influence est à la mode. Cette tactique de communication permet aux marques de connecter avec les consommateurs par le biais d’une personne qu’ils estiment.

Résultat : les fils d’actualité des consommateurs sont de plus en plus envahis par des contenus commandités plus ou moins intéressants. Alors, comment une marque peut-elle se différencier par le marketing d’influence? La réponse est simple :  elle doit se rappeler la raison pour laquelle l’abonné suit l’influenceur. Et faire en sorte que son offre réponde à cette raison.

Pour en savoir plus sur le sujet, nous avez soumis quelques questions à la pétillante Josiane de Petite and Bold. Ayant créé son blogue en 2012, elle s’est rapidement aperçue que ce moyen de communication était plus qu’une façon d’exprimer sa créativité. Que se faisant, elle pouvait inspirer des milliers de personnes. C’est d’ailleurs ce qu’elle fait, jour après jour, sur son compte Instagram @PetiteandBold, par le biais de son blogue et de sa toute nouvelle boutique en ligne de décoration Maison Petite and Bold, conçue pour mettre de l’avant l’artisanat ouest-africain.

Pourquoi avoir créé Petite and Bold?
J’ai toujours été créative et le blogue était ma façon d’entretenir cette créativité et de m’évader. Les choses ont changé depuis mes débuts en 2012. J’ai grandi, j’ai une vision claire de ce que je veux que Petite and Bold soit maintenant, c’est-à-dire une plateforme inspirante tant sur le plan de la mode que sur le plan social. Pour moi, la mode est une façon de m’exprimer qui va bien au-delà de l’apparence. Je suis une créatrice de contenu noire africaine, et je suis consciente de l’impact que cela peut avoir sur l’importance de la représentation, ici à Montréal. J’ai souvent reçu des messages de femmes me disant à quel point elles étaient contentes de voir une personne de couleur noire évoluer dans le domaine du blogue québécois. Il est essentiel d’œuvrer à briser les concepts de beauté unique.

Décris-moi Petite and Bold en trois mots
Persévérante, compatissante, engagée.

Quelles sont les valeurs que tu recherches dans une organisation qui aimerait collaborer avec toi?
Ah… tellement de points. Mais en résumé, une compagnie qui prône la diversité ou du moins qui met des activités en marche pour être inclusive. Une compagnie qui me laisse avoir ma voix, créer selon mon style et est ouverte à des suggestions est aussi très importante. Pour moi c’est essentiel que mon blogue reste une réflexion de ma personne, alors j’apprécie les organisations qui viennent à moi avec des points précis à aborder, mais qui me donnent carte blanche pour y arriver. C’est toujours gagnant pour les deux parties à mon avis.

Depuis que tu as commencé ton blogue, quelle a été ta plus grande leçon?
Définitivement l’importance de rester authentique et d’avoir une vision claire pour sa plateforme. Cela m’a permis de garder la tête haute lorsque les choses n’allaient pas comme je voulais. Lorsque je comparais mon évolution à celle d’autres personnes et que cela me déprimait. Quand tu gardes en mémoire ce pour quoi tu le fais, c’est plus facile par la suite d’apprécier les succès des autres sans les envier.

Qu’est-ce qui t’a inspiré à ouvrir ta boutique d’accessoires pour la maison, Maison Petite and Bold?
Essentiellement mon désir de vouloir faire découvrir l’artisanat ouest-africain. Tous les articles (à part les affiches, celles-ci sont faites par moi-même) sont faits à la main par des artisans de mon pays natal, le Burkina-Faso. Ces personnes talentueuses travaillent fort chaque jour pour vivre de leur art. Leur habilité à créer des choses magnifiques avec leurs mains me fascine. Mon souhait c’est que Maison Petite and Bold grandisse, et me permette de bâtir des relations solides avec les artisans tout en pouvant leur offrir un canal de croissance économique. Chaque achat effectué en boutique a un impact sur eux et me rapproche du but.

Selon toi, comment se dessine l’avenir du marketing d’influence dans les prochaines années?
Je suis certaine (ou plutôt j’espère) que ce sera d’actualité pendant des années encore. Les entreprises prennent de plus en plus conscience du pouvoir d’influence que l’étudiante, la maman, la voisine de palier ou une sœur peut avoir sur son entourage. Je pense que les personnes qui resteront authentiques, qui sauront évoluer avec leur audience et qui apprendront à se réinventer pourront rester sur la toile pendant des années.

Finalement, qu’est-ce qu’on peut te souhaiter pour le futur de Petite and Bold?
De garder cette passion du partage, de l’engagement et du désir de vouloir faire découvrir d’autres horizons au cœur de tout ce que j’entreprends. Et aussi de réussir à bâtir une communauté qui se soutient et qui s’entraide contre vents et marées.

CASACOM célèbre en grand ses 15 ans!

Le 29 septembre dernier, l’équipe de CASACOM a souligné en grand ses 15 années de fondation. L’ambiance était des plus festives dans la maison de communications, dont le bureau principal est situé dans le Vieux-Montréal. Au programme : atelier de mixologie, DJ, cocktail dînatoire, gâteau de fête le tout dans une ambiance des plus chaleureuses.

Plus d’une centaine d’invités, dont clients, partenaires, amis et membres des familles des employés, s’étaient rassemblés. Les invités s’étaient prêtés au jeu des 15 ans. En effet, ce soir-là, tout le monde replongeait dans l’adolescence puisque chaque invité devait apporter un portrait d’eux à 15 ans… ce qui a provoqué bien des fous rires !

« Quinze ans, cela ressemble au mitan d’une vie professionnelle. C’est le moment d’apprécier ce que l’on a accompli et de remercier sincèrement tous ceux et celles qui nous ont permis de vivre nos succès. Et c’est aussi le moment de regarder en avant avec optimisme et ambition, car nous avons tellement à offrir que ce soit aux professionnels ou aux clients qui veulent aller plus loin ; 15 ans, c’est clairement l’âge des possibles ! », a déclaré Marie-Josée Gagnon, présidente fondatrice de CASACOM.

casacom_15ans_63

Deux nouveaux directeurs et une promotion chez CASACOM

Montréal, le 9 novembre 2015 – Marie-Josée Gagnon, présidente fondatrice de CASACOM, est heureuse d’annoncer l’arrivée de deux nouveaux directeurs au bureau de Montréal, de même que la promotion d’une conseillère.

Brigitte - photo bioBrigitte Pouliot occupe le poste de directrice principale, communication intégrée. Possédant plus de 20 ans d’expérience en communication, stratégies publicitaires et développement d’image de marque, Brigitte sait jumeler stratégies et objectifs d’affaires à sa grande créativité afin que les organisations puissent se démarquer et attirer l’attention de leurs publics cibles. Elle a travaillé avec des entreprises du commerce de détail et des services, et a réalisé autant de projets B2B que B2C.

JM - photo bioJean-Michel Nahas est directeur, communication d’entreprise et affaires publiques. Il est reconnu comme un expert en communication d’enjeux, notamment par le biais des relations de presse stratégiques qu’il mène de main de maître. Jean-Michel cumule des expériences en journalisme, en relation publique et en gestion. Il a commencé sa carrière comme journaliste au Journal de Montréal, avant d’être repêché par la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys. Il y a dirigé l’équipe des communications et a fait sa marque en révélant cette organisation au public, notamment par le biais des médias et des médias sociaux.

Mylène - photo bioEnfin, Mylène Demers devient conseillère principale. Ayant fait ses débuts chez CASACOM comme stagiaire il y a trois ans, Mylène a gravi les échelons avec brio. Titulaire d’un baccalauréat en communication et politique de l’Université de Montréal, Mylène Demers est dotée d’un fort sens de l’organisation, d’un talent de persuasion et d’un jugement impeccable. Des études universitaires en psychologie l‘ont également formée à l’empathie, aptitude forte qu’elle utilise avec brio pour assurer la liaison avec les clients ou entre les parties prenantes.

-30-

Renseignements : Sophie CARON, conseillère CASACOM | 514-286-2145 poste 222 | scaron@casacom.ca

Urban Barn choisit CASACOM pour son entrée au Québec


20150817-UB_Day1127398_RGB (Medium)Montréal, 4 novembre 2015
– Après un processus d’appel d’offres, Urban Barn a choisi CASACOM pour l’ensemble de ses activités de communications, relations publiques, d’organisation d’événements, communications numériques et de publicité. Le détaillant de mobilier et d’accessoires pour la maison vancouvérois, qui est déjà présent à travers le Canada avec 50 adresses, ouvrira deux magasins au Québec ce mois-ci, l’un à Boisbriand, l’autre à Boucherville.

« Urban Barn arrive au Québec avec une approche déco qui n’a rien  de banale et c’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous prenons part à l’aventure avec eux afin de faire découvrir  cette marque unique au plus grand nombre  », a affirmé Brigitte Pouliot, directrice communication intégrée, CASACOM.

À propos d’Urban Barn

Les magasins Urban Barn, dont le siège social est situé à Vancouver en Colombie-Britannique, ont ouvert leurs portes en 1990.  En 25 ans, Urban Barn a su se tailler une place de choix sur le marché canadien en offrant une vaste sélection de mobilier et d’accessoires pour la maison alliant en tout temps design, qualité et tendance. Pour plus d’informations, visitezwww.urbanbarn.quebec.

– 30 –

Renseignements : Sophie Caron, conseillère CASACOM | 514-286-2145 poste 222 | scaron@casacom.ca